CHARGEMENT

Rechercher

© Adobe Stock

Partager

Pol­lueurs, meur­triers, voleurs, cri­mi­nels, assis­tés,… voi­là des mots que l’on entend beau­coup trop sou­vent dans la bouche de cer­tains de nos conci­toyens, d’ONG bien pen­santes et de poli­tiques avides de gagner grâce à cer­taines pos­tures, une par­tie de l’électorat. Cette manière d’agir, visant à déni­grer les agri­cul­trices et agri­cul­teurs porte un nom : l’agribashing. Face à ce phé­no­mène qui ne cesse de mon­ter, nous vous pro­po­sons 6 argu­ments pour lut­ter effi­ca­ce­ment contre cette dés­in­for­ma­tion qui gan­grène les esprits.

1. Pensez-vous que je m’empoisonnerai volontairement et empoisonnerai aussi ma famille ?

Notre pre­mier argu­ment est de faire appel au bon sens de vos contra­dic­teurs. Faites clai­re­ment com­prendre que vous n’êtes pas fou, que vous aimez votre famille et que jamais vous ne pren­driez le risque de leur faire cou­rir le moindre dan­ger. Vous et votre famille êtes pré­sents au quo­ti­dien sur l’exploitation, dans les champs, près des machines et que si vous aviez le moindre doute, vous n’auriez jamais uti­li­sé ces pro­duits pour trai­ter vos cultures.

2. Je suis au contact des produits quand cela est nécessaire

Au cas où ils ne l’au­raient pas remar­qué, vous mani­pu­lez ces pro­duits régu­liè­re­ment. Pour y être auto­ri­sé, vous sui­vez des for­ma­tions, devez dis­po­ser d’autorisations, vous sto­ckez vos pro­duits selon une régle­men­ta­tion exi­geante et êtes très sou­vent contrô­lé. Concrè­te­ment vous êtes des pro­fes­sion­nels de l’agriculture et savez ce que vous faites !
Vous avez éga­le­ment des Equi­pe­ments de Pro­tec­tion Individuelle

3. Je porte des Equipements Individuels de Sécurité

Avant chaque mani­pu­la­tion de pro­duit phy­to­phar­ma­ceu­tique, et jusqu’à la fin du net­toyage du matériel.
Le choix de ces EPI est adap­té à la phase de tra­vail et aux consignes figu­rant sur l’étiquette de chaque prod

4. Je respecte les doses prescrites et validées par les autorités

Peut-être ne le savent-ils pas, mais l’utilisation des pro­duits phy­to­sa­ni­taires est extrê­me­ment régle­men­tée. Vous ne pou­vez pas faire n’importe quoi au risque d’être très for­te­ment sanc­tion­né. Mais il serait aus­si très utile de leur mon­trer le prix que coûtent ces pro­duits et la part qu’ils repré­sentent dans vos charges. Concrè­te­ment, moins vous avez besoin d’utiliser des pro­duits phy­to­phar­ma­ceu­tiques pour pro­té­ger vos cultures et leur ren­de­ment et mieux se portent vos finances. Ain­si peut-être com­pren­dront-ils que lorsque vous trai­tez vos cultures vous le faites en res­pec­tant la loi et en veillant à conser­ver un peu de marge sur votre production.

5. Aimeriez-vous manger des plantes malades ?

Des cen­taines de mala­dies des plantes existent. C’est la rai­son pour laquelle des trai­te­ments ont été mis au point pour pro­té­ger ou soi­gner nos cultures. Si nous arrê­tons de trai­ter, ce sera soit un ren­de­ment for­te­ment dimi­nué et se pose­ra la ques­tion de pou­voir nour­rir toute la popu­la­tion, soit des pro­duits malades qui rem­pli­ront vos assiettes. Quel choix faites vous à présent ?

6. Les doses ne cessent de diminuer

Le pro­gramme ECOPHYTO lan­cé en 2008 auquel adhère l’en­semble de la pro­fes­sion agri­cole tend à réduire de manière dras­tique l’utilisation des pro­duits phy­to­sa­ni­taires. Ain­si tous les agri­cul­teurs sont sen­si­bi­li­sés à la néces­si­té de tou­jours cher­cher des alter­na­tives non chi­miques. Dont les bio­so­lu­tions en font partie !

7. Les biosolutions couvrent de plus en plus d’hectares

Les pro­duits de bio­con­trôle sont en constante pro­gres­sion. Comme l’indique sa défi­ni­tion, le bio­con­trôle est un ensemble de méthodes de pro­tec­tion des végé­taux basé sur l’utilisation de méca­nismes natu­rels. En 2021, le mar­ché du bio­con­trôle repré­sente déjà 12% (source : IBMA). Une preuve irré­fu­table que les agri­cul­teurs sont sen­si­bi­li­sés aux enjeux de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *