CHARGEMENT

Rechercher

Le cirque des absurdités : une plongée satirique dans les idioties sur l’agriculture et les pesticides

Partager

Bien­ve­nue, Mes­dames et Mes­sieurs, dans le spec­tacle le plus absurde de tous les temps : le cirque des idio­ties sur l’a­gri­cul­ture et les pes­ti­cides ! Ins­tal­lez-vous confor­ta­ble­ment et pré­pa­rez-vous à être éblouis par les acro­ba­ties men­tales les plus éton­nantes, les jon­gle­ries d’ar­gu­ments les plus extra­va­gantes et les tours de passe-passe intel­lec­tuels les plus hilarants !

Dans notre premier numéro, nous avons le plaisir de vous présenter “Le Mythe du Paysan Pesticide”

Ima­gi­nez un agri­cul­teur, muni de son pul­vé­ri­sa­teur magique, qui sème la ter­reur et la des­truc­tion sur ses champs, trans­for­mant les pai­sibles plantes en mutants géants assoif­fés de sang. Oui, Mes­dames et Mes­sieurs, c’est l’his­toire que cer­tains vou­draient vous faire croire ! Mais soyons réa­listes : les agri­cul­teurs ne sont pas des sor­ciers malé­fiques, mais des pro­fes­sion­nels cer­ti­fiés, enga­gés dans la pro­duc­tion ali­men­taire, uti­li­sant les pro­duits de pro­tec­tion des plantes de manière res­pon­sable pour pro­té­ger leurs cultures des rava­geurs et des maladies.

Et maintenant, préparez-vous pour “La Danse des Ignorants”. 

Nos dan­seurs sont des mili­tants bien inten­tion­nés, mais un peu per­dus dans leur propre monde. Ils bran­dissent des pan­cartes et scandent des slo­gans, mais semblent oublier que sans ces fameux “pes­ti­cides”, une grande par­tie de notre ali­men­ta­tion serait mena­cée et 40% de la pro­duc­tion mon­diale serait per­due. Ils pré­fèrent sou­vent igno­rer les réa­li­tés com­plexes de l’a­gri­cul­ture moderne au pro­fit de leurs convic­tions sim­plistes. Mais ne vous inquié­tez pas, Mes­dames et Mes­sieurs, nos agri­cul­teurs sont là pour gar­der le cap, mal­gré les tour­billons d’i­gno­rance qui les entourent !

A présent, place à “La Parade des Alternatives Magiques” ! 

Nos illu­sion­nistes vous pro­mettent un monde sans pes­ti­cides, où les cultures pros­pèrent sans aucune inter­ven­tion humaine. Mais atten­tion, Mes­dames et Mes­sieurs, der­rière le rideau se cachent fré­quem­ment des solu­tions uto­piques et impra­ti­cables. Par­fois, la meilleure alter­na­tive aux pes­ti­cides est tout sim­ple­ment… un pes­ti­cide plus sûr et plus efficace !

Enfin, pour notre grand final, nous vous présentons “L’Équilibre Précaire”

Nos équi­li­bristes jonglent avec les chiffres et les sta­tis­tiques pour vous faire croire que les pes­ti­cides sont la source de tous les maux de notre socié­té moderne. Mais atten­tion, Mes­dames et Mes­sieurs, ne vous lais­sez pas ber­ner par leurs tours de passe-passe ! La réa­li­té est bien plus nuan­cée, et les béné­fices des pes­ti­cides en matière de sécu­ri­té ali­men­taire et de pro­tec­tion des cultures ne peuvent être ignorés.


Mes­dames et Mes­sieurs, après ce spec­tacle épous­tou­flant, nous espé­rons que vous quit­te­rez la salle avec un sou­rire aux lèvres et une dose saine de scep­ti­cisme envers les idio­ties sur l’a­gri­cul­ture et les pes­ti­cides. Sou­ve­nez-vous : dans ce cirque de la dés­in­for­ma­tion, la véri­té est sou­vent la pre­mière victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Le ministre tape du poing sur la table. Il veut redonner toute sa place à l'agriculture… © Adobe Stock
Cochon