CHARGEMENT

Rechercher

Le risque de maladies des céréales est très important cette année

A la mi-mai, la part des surfaces de blé tendre en conditions « bonnes et très bonnes » était stable. Elle atteignait 64 %, alors qu’elle était de 93 % en 2023 selon Céré’obs, l’observatoire des céréales de FranceAgriMer, publié ce vendredi 17 mai 2024.

Partager

A la mi-mai, la part des sur­faces de blé tendre en condi­tions « bonnes et très bonnes » était stable. Elle attei­gnait 64 %, alors qu’elle était de 93 % en 2023 selon Céré’obs, l’observatoire des céréales de Fran­ceA­gri­Mer, publié ce ven­dre­di 17 mai 2024.
Sur l’orge d’hiver et le blé dur, elle attei­gnait 66 % contre res­pec­ti­ve­ment 90 % et 87 % l’an dernier.
Arva­lis alerte sur le risque de fusa­riose sur les blés. L’institut conseille la plus grande vigi­lance sur les par­celles qui entrent en floraison.

Ne faites plus cava­lier seul contre la fusa­riose et faites le choix d’u­ti­li­ser fon­gi­cide ÉCHIQUIER® !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer