CHARGEMENT

Rechercher

À la découverte des fermes biosolutions De Sangosse 

Quatre fermes expérimentales comparent le programme habituel du producteur viticole avec la performance obtenue en diminuant l'IFT grâce aux biosolutions. © AdobeStock

Partager

Conce­voir des pro­duits en labo­ra­toire c’est bien, les tes­ter sur le ter­rain et prou­ver ain­si qu’ils fonc­tionnent, c’est mieux ! De San­gosse, entre­prise ins­tal­lée à Pont-Du-Casse, dans le Lot-et-Garonne, a fait de la tran­si­tion agroé­co­lo­gique un élé­ment struc­tu­rant de sa stratégie.

 

Ain­si, depuis 2019, l’en­tre­prise démontre les atouts de ses gammes de pro­duits dans quatre de ce qu’elle nomme des « Fermes bio­so­lu­tions vigne », situées en Cham­pagne, dans le Bor­de­lais et dans le Beau­jo­lais. Il s’a­git de fermes expé­ri­men­tales dont le but est de com­pa­rer, sur le ter­rain, le pro­gramme habi­tuel du pro­duc­teur viti­cole avec la per­for­mance obte­nue en dimi­nuant l’IFT (indice de fré­quence des trai­te­ments) grâce à l’op­ti­mi­sa­tion des biosolutions.

 

Celles-ci, uti­li­sées de manière opti­mi­sée, per­mettent de réduire signi­fi­ca­ti­ve­ment l’u­sage des intrants. Ce qui est remar­quable, c’est que cette réduc­tion de l’IFT est éga­le­ment effec­tive sur les sys­tèmes de culture déjà opti­mi­sés et donc déjà éco­nomes en intrants !

 

Et vous, vous seriez inté­res­sé pour tes­ter les solu­tions De San­gosse ? Pour notre part, nous trou­vons inté­res­sante la démarche visant à prou­ver l’ef­fi­ca­ci­té par des tests en situa­tion réelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Dino est l’un des robots de Naïo Technologies, adapté aux cultures en planches @ Naïo Technologies
Production agricole utilisant les énergies renouvelables et la technologie numérique
Capture d'écran des intervenants des 7es RAB