CHARGEMENT

Rechercher

Il reste trois jours pour répondre à la consultation publique sur la dérogation d’usage des néonicotinoïdes

Trois jours. Pas un de plus… Tic-tac, tic-tac © Adobe Stock

Partager

Le CAF (Conseil de l’a­gri­cul­ture fran­çaise) a mis en ligne, le 9 jan­vier, un mani­feste à des­ti­na­tion de tous les can­di­dats à la pré­si­den­tielle au tra­vers de « Pro­po­si­tions pour sti­mu­ler les per­for­mances de l’a­gri­cul­ture française ».

Son petit nom com­plet est : « Consul­ta­tion publique du minis­tère de l’Agriculture sur le pro­jet d’arrêté rela­tif à la déro­ga­tion d’usage de semences de bet­te­raves trai­tées avec des NNI pour 2022 »


Son objec­tif est de faire entendre la voix des agri­cul­teurs quant à l’u­ti­li­sa­tion des semences de bet­te­raves, contro­ver­sée, trai­tées aux NNI en 2020. Est tou­jours à l’é­tude une alter­na­tive en bio­con­trôle. Elle se ter­mine le 16 jan­vier 2022, soit ce dimanche.
La CGB donne quelques conseils et points à abor­der dans votre réponse. 

Vous sou­hai­tez répondre à la consul­ta­tion, cli­quez ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Un taille crayon accompagné de son crayon
Souhaitons que la décision du tribunal administratif de Paris, limiter la prévention des actes de nature idéologique de la cellule Demeter, n'entraîne pas le retour de telles images dans nos campagnes ! © Adobe Stock
Paysage doté d'arbres et de champs