CHARGEMENT

Rechercher

Cette agricultrice tacle Arthus-Bertrand

Il serait bon, également, d’écouter les professionnels de l’agriculture. © AdobeStock

Partager

On a par­fois un peu l’im­pres­sion que les « célé­bri­tés » occupent l’es­pace média­tique et peuvent faire pas­ser leur point de vue pour le « seul vrai », le seul bon point de vue, dont la morale, l’é­co­bo­bo­lo­gie, et autres ani­ma­listes s’emparent comme de la parole du messie.

 

Il serait bon, éga­le­ment, d’é­cou­ter les pro­fes­sion­nels de l’a­gri­cul­ture. Et aujourd’­hui, ceux-ci n’hé­sitent plus à se faire entendre… voire à prendre à par­ti les dites célé­bri­tés pour réta­blir, par­fois avec diplo­ma­tie, quelques véri­tés (cou­cou Nagui qui s’é­tait fait reca­drer par Etienne AgriYoutubeur).

 

Aujourd’­hui, c’est Claire Juillet, agri­cul­trice en Saône-et-Loire, appa­rem­ment admi­ra­trice du pho­to­graphe Yann Arthus Ber­trand, qui recadre, avec fer­me­té, le don­neur de leçons Arthus Ber­trand. La bande-annonce de son pro­chain film, à charge contre une cer­taine agri­cul­ture, l’a faite bon­dir et elle l’a fait savoir. Lisez plutôt :

« Mon­sieur Arthus Ber­trand,
La presse una­nime annonce avec enthou­siasme la dif­fu­sion immi­nente de votre der­nier (?) film “Lega­cy” qui sera pro­je­té sur M6 dans quelques jours. Avant tout, je tiens à pré­ci­ser que je conserve pré­cieu­se­ment dans ma biblio­thèque votre magni­fique livre “Bes­tiaux”, acquis dès sa paru­tion et que je feuillette régu­liè­re­ment avec le plus grand plai­sir, tant les por­traits qu’il contient montrent toute l’humanité des éle­veurs et le lien par­ti­cu­lier qui les unit à “leurs bêtes”.

Au vu de la bande annonce de votre film, bien que je com­prenne qu’il s’agit d’une mise en bouche des­ti­née à appâ­ter le spec­ta­teur, j’ai d’abord été prise de colère, puis d’indignation. Depuis quand vous sen­tez-vous pous­ser des ailes de pro­cu­reur ? » (la suite ici)

 

N’hé­si­tez pas à par­ta­ger son coup de gueule autour de vous.

Bra­vo madame !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Billet de 50€ tenu par une main
Culture des melons
Deux agriculteurs dans un champ