CHARGEMENT

Rechercher

Glyphosate : les régulateurs de l’UE entament l’examen des évaluations pour le renouvellement de l’autorisation

Les pesticides à base de glyphosate © AdobeStock

Partager

L’EFSA et l’A­gence euro­péenne des pro­duits chi­miques (ECHA) ont reçu une éva­lua­tion pré­li­mi­naire des risques asso­ciés au gly­pho­sate, réa­li­sée par quatre États membres de l’UE et vont à pré­sent en étu­dier les résul­tats. Le gly­pho­sate, l’her­bi­cide le plus uti­li­sé dans le monde, est actuel­le­ment auto­ri­sé dans l’UE jus­qu’en décembre 2022.

 

Les auto­ri­tés natio­nales de France, de Hon­grie, des Pays-Bas et de Suède – ras­sem­blées au sein du groupe d’é­va­lua­tion pour le gly­pho­sate (AGG) – ont étu­dié tous les élé­ments de preuve sou­mis par les entre­prises qui demandent un renou­vel­le­ment de l’au­to­ri­sa­tion de com­mer­cia­li­sa­tion de cette sub­stance dans l’UE. Le rap­port pré­li­mi­naire rédi­gé par l’AGG compte envi­ron 11 000 pages.

 

L’EFSA et l’E­CHA orga­ni­se­ront à pré­sent des consul­ta­tions en paral­lèle sur le pro­jet de rap­port. Ces consul­ta­tions seront ouvertes au public et seront lan­cées au cours de la pre­mière semaine de sep­tembre cette année.

 

Les consul­ta­tions consti­tuent la pre­mière étape du pro­ces­sus d’é­va­lua­tion. Le comi­té d’é­va­lua­tion des risques (RAC) de l’ECHA  réexa­mi­ne­ra la clas­si­fi­ca­tion du gly­pho­sate dans le cadre du règle­ment de l’UE sur la clas­si­fi­ca­tion, l’é­ti­que­tage et l’emballage (CLP) des pro­duits chi­miques. La clas­si­fi­ca­tion des pro­duits chi­miques se fonde uni­que­ment sur les pro­prié­tés dan­ge­reuses d’une sub­stance mais ne tient pas compte de la pro­ba­bi­li­té d’exposition à ce pro­duit. Le volet por­tant sur l’exposition est consi­dé­ré comme fai­sant par­tie inté­grante du pro­ces­sus d’évaluation des risques menée par l’EFSA.

 

Une fois que l’E­CHA aura adop­té son avis, l’EF­SA fina­li­se­ra l’examen par les pairs et publie­ra éga­le­ment ses conclu­sions, pré­vues pour la fin 2022. Sur la base de cette éva­lua­tion des risques, la Com­mis­sion euro­péenne sta­tue­ra sur l’autorisation de renou­vel­le­ment du glyphosate.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Julien Denormandie
Légumes dans la terre
Cours d''agriculture