CHARGEMENT

Rechercher

L’État renonce à vendre Grignon

Le château de Grignon (Yvelines), un sacré bel écrin qui, bientôt, n'accueillera plus les étudiants. Au profit de qui ? © AdobeStock

Partager

C’est ancré dans l’his­toire fran­çaise, les grandes écoles d’in­gé­nieurs sont publiques et, sym­bo­li­que­ment, la mise en vente des sites qui les hébergent fait tou­jours des remous. Ain­si, en mars, à Gri­gnon (Yve­lines), pour faire entendre leur voix, les étu­diants avaient blo­qué le cam­pus. Le site abrite en effet l’é­cole d’in­gé­nieurs agro­nomes Agro­Pa­ris­Tech, qui va démé­na­ger sur le site de Saclay. Ain­si, la vente du domaine de Gri­gnon à Alta­rea Coge­dim, contes­tée éga­le­ment par des asso­cia­tions et des élus locaux, vient d’être annu­lée par l’État.

 

Cepen­dant l’af­faire n’est pas ter­mi­née : « Une nou­velle pro­cé­dure de ces­sion sera lan­cée au second semestre 2022 », a annon­cé la pré­fec­ture. Quelles sont les garan­ties que le pro­jet n’a­bou­tisse pas au même résultat ?

 

Pour Georges d’Andlau, copré­sident de l’association Gri­gnon 2000 : « Un autre dia­logue devra s’ouvrir avec l’Etat ven­deur et les col­lec­ti­vi­tés locales. » Espé­rons que ce soit le cas…

Le domaine de Gri­gnon en chiffres

Le domaine de Gri­gnon (Yve­lines), situé à une ving­taine de kilo­mètres de Ver­sailles, c’est : 

  • un châ­teau du XVIIe siècle, ins­crit au titre des monu­ments historiques, 
  • 130 hec­tares de terres agricoles, 
  • une ferme expérimentale,
  • 133 hec­tares de bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Un homme manifestant avec une affiche "MSAASM"
affiche de l'agri demain
Culture des melons