CHARGEMENT

Rechercher

Les intempéries pas sans impact sur la moisson

Les tiges cassantes des orges d’hiver entraînent-elles des pertes ? © AdobeStock

Partager

La mois­son 2021, c’est par­ti ! Les pre­mières récoltes d’orge d’hi­ver ont com­men­cé vers la mi-juin, par exemple en Ven­dée et dans le Sud.
Plus au nord du pays, il fau­dra plu­tôt attendre la fin de la pre­mière semaine de juillet.
Par rap­port aux années pré­cé­dentes, on est un peu moins en avance.

 

Les per­tur­ba­tions cli­ma­tiques de ces der­niers jours ont cepen­dant contraint cer­tains exploi­tants à retar­der le lan­ce­ment des opérations.
Les orges d’hi­ver mûres pour la récolte sont sen­sibles à la verse, car leurs tiges sont cas­santes. Les blés tendres et les orges de prin­temps, au nord de la Loire, craignent une verse intense qui pour­ra entraî­ner des pertes de ren­de­ment, une baisse du PS et du dégra­da­tion du TCH.

 

Rap­pe­lons que l’u­sage de régu­la­teurs de crois­sance peut aider à lut­ter, par exemple, contre la verse.

Article précédent
Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Pile de pièces accompagnée d'une petite plantation