CHARGEMENT

Rechercher

Repli de 23,8 % des substances actives vendues en 2019

De moins en moins de substances actives, de plus en plus de biocontrôle ! © AdobeStock

Partager

C’est une bonne nou­velle qui se décline en chiffres et témoigne qu’une ten­dance de fond est engagée !

 

Les ventes des sub­stances actives de pro­duits phy­to­sa­ni­taires ont recu­lé en 2019 en France. Expri­mées en tonnes de matières actives, elles ont bais­sé de 23,8 % par rap­port à 2018 a annon­cé l’UIPP, soit 52 347 tonnes contre 68 678 tonnes en 2018. 

 

Mieux, dans la durée, la dimi­nu­tion de ces ton­nages s’a­vère encore plus signi­fi­ca­tive, puis­qu’on compte, en vingt ans, 40 % de quan­ti­tés ven­dues en moins ! On est pas­sés de 120 000 tonnes en 2000 à un peu moins de 50 000 en 2008, avant qu’un effet pla­teau ne se mani­feste et que l’on ait, ensuite, une nou­velle dimi­nu­tion en 2019. Une bonne nouvelle !

 

Le bio­con­trôle, lui, conti­nue de croître : il repré­sente désor­mais 36 % des volumes de sub­stances actives com­mer­cia­li­sées par les dis­tri­bu­teurs agri­coles auprès des agri­cul­teurs (contre 13 % en 2010), selon le minis­tère de l’Agriculture. Une vrai­ment-sacré­ment-extrê­me­ment bonne nouvelle !

 

Courbe

Une courbe pour la dimi­nu­tion du ton­nage sur 20 ans (avec gros plan sur la baisse entre 2018 et 2019), une courbe pour la crois­sance du bio­con­trôle sur 10 ans. Ex pour le ton­nage (© UIPP)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Recherche internet Bill gates
Intérieur du Sénat