CHARGEMENT

Rechercher

Test de personnalité : Êtes-vous destiné à l’enfer parce que vous traitez vos cultures ?

L'enfer vous attend-t-il parce que vous traitez vos cultures ? Faites notre test pour le savoir... © Adobe Stock

Partager

Trai­ter ses champs n’a pas bonne presse. Pour beau­coup, trai­ter c’est pol­luer, c’est empoi­son­ner. Les agri­cul­teurs sont alors vus comme des êtres mal­fai­sants, voire dia­bo­liques. Du coup, à la #Posi­ti­ve­Pro­duc­tion, on s’est dit qu’on allait vous pro­po­ser un test de per­son­na­li­té pour savoir si, vous aus­si, vous êtes des­ti­né à l’en­fer parce que vous trai­tez vos cultures.

Question n° 1 : Que pensez-vous de l’épandage des produits phytosanitaires ?

Question n° 2 : Comment savoir que vous respectez la distance de sécurité avec les habitations lorsque vous traitez ?

Question n° 3 : Quand vous vous regardez dans un miroir, que voyez-vous ?

Question n° 4 : Que vous évoque la réduction de la dérive ?

Question n° 5 : En cas d’émeutes « phyto-motivées », comment réagiriez-vous ? 

Question n° 6 : L’enfer c’est…

Test de personnalité3 : Êtes-vous des­ti­né à l’en­fer parce que vous trai­tez vos cultures ?
Vous avez une majo­ri­té de A :
Vous êtes com­plè­te­ment à la masse. Et comme il y a un Dieu pour les simples d’es­prit, vous n’i­rez pas en enfer, qui est au sous-sol. En effet, vous pla­nez bien trop haut ! 
Vous avez une majo­ri­tué de B :
Vous savez tout mieux que tout le monde. Vous n’ai­mez pas qu’on marche sur vos plates-bandes. Vous êtes un gros bour­rin. Vous trai­tez beau­coup (trop), sans volon­té de pro­gres­ser ou de vous amé­lio­rer. Vos chau­drons de pro­duits phy­to­sa­ni­taires ne sont qu’un avant-goût de ce qui vous attend : vous êtes un bon can­di­dat pour brû­ler en enfer jus­qu’à la fin des temps !
Vous avez une majo­ri­té de C :
Vous faites ce que vous pou­vez. Votre petit côté bisou­nours pour­rait bien vous sau­ver de l’en­fer ! Res­tez vigilant. 
Vous avez une majo­ri­té de D :
Vous êtes en avance sur votre temps. Alle­luia ! Joie au ciel et paix sur la terre ! Les portes du para­dis s’ou­vri­ront pour vous ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

À ne pas manquer

Protection du pouvoir d'achat pour Leclerc, destruction de valeurs pour la filière. La baguette pas chère du premier reste en travers de la gorge de la seconde © Abobe Stock
Culture des melons
Un clavier comportant une touche "PAC"